Aller au contenu principal

Articles de la catégorie ‘Tell me tours’

Balades littéraires à Marseille, animées par une auteure

Vous souhaitez découvrir Marseille au fil des textes que de célèbres écrivains et poètes ont écrit durant leur passage, leur séjour plus ou moins long et librement choisi dans la ville ? Sabine Günther vous fait découvrir les histoires d’amour des Romantiques, les flâneries philosophiques d’un haschichin allemand, l’incroyable parcours du grand Antonin Artaud et des hôtels plein d’histoires. Vous avez le choix parmi différents thèmes.

Contactez-moi quelques jours avant la date de la balade et inscrivez-vous par téléphone ou par e-mail! Les balades littéraires s‘adressent au grand public, aux touristes et aux groupes scolaires.

Chaque balade est animée par la lecture à haute voix de textes littéraires. Vous pouvez également réserver des balades „sur mesure“, aux tarif individuel ou au tarif de groupe.

Conditions / Tarifs / Formulaire d’inscription >>>

 

PROGRAMME AVRIL-MAI 2016

 

Portrait d’Henri Beyle /// On y sent je ne sais quoi d’oriental, on y marche à l’aise, on respire content, la peau se dilate et hume le soleil comme un grand bain de lumière (Gustave Flaubert)

I. Marseille, Porte de l’Orient

29 mai

Sur les traces des Romantiques et des voyageurs célèbres : Stendhal, Victor Hugo, Théophile Gautier, Gustave Flaubert, Alexandre Dumas, Gérard de Nerval et Arthur Schopenhauer.

 

 

Le désespoir me submergea, le désespoir et le mal du pays. Je regrettai mes vingt-sept ans gâchés, ensevelis dans des terres étrangères. (Anna Seghers, Transit)

II. Marseille, Ville des Exilés

24 avril / 10 mai (en allemand)

Ecrivains allemands et autrichiens, peintres, musiciens, Surréalistes français, nombreux furent ceux qui, fuyant l’Allemagne nazie à la fin des années 30 et au début de l’Occupation, se réfugièrent à Marseille. Sur les traces d’André Breton, Anna Seghers, Varian Fry et bien d’autres.

 

 

Je crois à des conjurations spontanées. Sur les routes où mon sang m’entraîne il ne se peut pas qu’un jour je ne découvre une vérité. (Antonin Artaud)

III. Antonin Artaud

15 mai

Nous rendons hommage au grand poète et acteur Antonin Artaud, né à Marseille en 1896 dans le quartier des Chartreux où il a vécu jusqu’à l’âge de 20 ans. Découvrez les principales influences marseillaises sur la vie et l’oeuvre d’Artaud : les origines levantines de sa mère, les bateaux de son père, l’exotisme de la ville-port, son amitié avec l’éditeur-pharmacien Léon Franc et le poète-éditeur André Gaillard…

 

J’espère contribuer à dégager les hommes – et les femmes – des fers et des misères dans lesquels ils se trouvent. (Simone de Beauvoir)

IV. Marseille au Féminin

Dates à la demande

La ville, autrement vue et pensée par les femmes – écrivains et aventurières. Madeleine de Scudéry, George Sand, Flora Tristan, Simone Weil, Mary Jayne Gold, Anna Seghers et Simone de Beauvoir nous racontent leur Marseille.

 

… cette ville étonnante, sûrement la plus rocambolesque d’Europe. (Erika et Klaus Mann)

V. Marseille, vu par les voyageurs et artistes allemands

01 mai

Le regard différent porté sur Marseille par des illustres voyageurs allemands: Arthur et Johanna Schopenhauer, Frédérique Brun, Achim von Armin, Heinrich Heine, Moritz Hartmann, Ernst Jünger, Joseph Roth, Kurt Tucholsky, Erika, Klaus et Heinrich Mann, Walter Benjamin, Franz Werfel, Walter Mehring et bien d’autres….

 


Une ivresse s’empare de celui qui a marché dans les rues. (W. Benjamin)

VI. Marseille, Ville secrète de Walter Benjamin

08 mai

Le philosophe et critique littéraire allemand, Walter Benjamin (1892-1940) jeta dans les années 20 un certain regard sur la ville lors de ses flâneries sous l’influence du haschich. Mais ce n’est pas tout – Marseille est devenu pour Walter Benjamin une ville-destin. Suivez avec nous les traces de ce penseur majeur du XX° siècle !

 

Walter Benjamin à Marseille – deux rendez-vous à ne pas rater !

memorial

MARDI 25 MARS – À propos du Mémorial Walter Benjamin de Dani Karavan – Portbou 1994  – EXPOSITION-CONFÉRENCE
de Bruno Queysanne. En partenariat avec la Librairie Imbernon. Organisateur : Syndicat des Architectes deas Bouches-du-Rhône. + d’infos ici >>>  

SAMEDI 29 MARS – Rencontre avec Frédéric Pajak au MUCEM, 14h30 >>> A propos de Frédéric Pajak et son travail artistique sur  Walter Benjamin, ouvrez la page des éditions Noir sur Blanc >>>

Balades littéraires à Marseille, Sanary-sur-Mer et Aix-en-Provence

MARSEILLE LITTÉRAIRE ?

La tradition de Marseille ne se condense heureusement pas en ces quelques mots trouvés sur un autre blog : l’accent marseillais, la cannebière, l’om, le pastis, le savon et les calanques. La ville la plus ancienne de France mérite certainement un autre regard sur sa richesse culturelle créée par des gens connus ou inconnus qui l’ont traversés au fil des siècles.

Le philosophe allemand Walter Benjamin l’avait déjà constaté; Marseille ne se déchiffre pas facilement. Pour Blaise Cendrars, elle était l’une des villes les plus secrètes. Est-ce que c’est la raison pour laquelle Marseille fascine et attire depuis toujours les artistes et les poètes ? Une ville qui a vu mourir Arthur Rimbaud et naître Antonin Artaud donne forcément à réflechir.

VOS BALADES LITTÉRAIRES À MARSEILLE, AIX-EN-PROVENCE ET SANARY-SUR-MER EN COMPAGNIE D’UNE CRITIQUE LITTÉRAIRE ET AUTEURE

shapeimage_52Ayant travaillée longtemps comme auteur pour la radio allemande, spécialisée en culture et littérature française, j’ai eu l’idée, il y a 7 ans, de mettre en place 6 promenades  littéraires qui nous mènent sur les traces des Romantiques, d’un haschichin-philosophe allemand, du grand Antonin Artaud, des Exilés et des passagères illustres.

Au travers d’un choix de textes et de citations correspondant à une époque ou un destin, nous allons – souvent en petit groupe, durant 2 heures et de préférence un dimanche –  à la découverte de cette mystérieuse ville-port. Sans oublier de profiter de ses couleurs, des gens venant de tous les horizons, du soleil et du ciel bleu qui sont –  selon Victor Hugo –  les vrais monuments de Marseille.

Voici le programme des balades littéraires TELL ME TOURS à Marseille >>>

Ecoutez la balade sur les traces des Exilés à Marseille >>>

Feuilletez et téléchargez gratuitement l’ebook Parcours d’Exil à Marseille >>>

shapeimage_24

SANARY-SUR-MER- Le Weimar de la littérature allemande en exil

Entre 1933 et 1940, les plus grands noms de la littérature allemande ont résidé dans cette petite ville-port pittoresque sur la Côte d’Azur. Je vous montre en 10 étapes les domiciles provisoires d’exilés célèbres, comme Thomas Mann, Franz Hessel, Lion Feuchtwanger, Franz Werfel et bien d’autres.

Un jeu de piste sur les traces des Exilés à Sanary-sur-Mer, développé dans le cadre du projet artistique Plan d’Exil >>>

Cezanne rund

AIX-EN-PROVENCE – L’héritage de Paul Cézanne

Mal-aimé, détesté par les Aixois de son vivant, Paul Cézanne a connu l’exil intérieur. Après sa mort, sa ville natale a effacé les traces du grand peintre en bradant ses tableaux à l’étranger. Curieusement, c’est grâce à des artistes et des chercheurs étrangers en exil qu’à partir des années 30 du 20ième siècle  les principaux lieux cézanniens ont pu être répertoriés et sauvés. Une balade critique sur les traces de Paul Cézanne et d’Emile Zola, mais aussi de Leo Marschütz, John Rewald, André Masson et de Blaise Cendrars.

Pour les balades littéraires à Sanary-sur-Mer et Aix-en-Provence, il n’y pas de programme établi. Contactez-moi pour réserver votre balade individuelle ou en groupe !

Sabine Günther / 06 51 69 49 77 / info@tell-me-tours.com

Joseph Roth et Stefan Zweig à Marseille – Suivez-moi sur les pas des voyageurs allemands !

poster_368611À l’occasion de la parution de la correspondance (1927-1938) de Stefan Zweig et Joseph Roth aux éditions Rivages Revue de presse ici >>> – on se souvient de leurs différents passages à Marseille. Joseph Roth, qui je cite comme  l’un des témoins majeurs de la « vague marseillaise » auprès des artistes et intellectuels allemands et autrichiens dans les années 20, travailla à l’époque comme correspondant pour la « Frankfurter Zeitung ». Son éloge de l’hyper-modernisme de Marseille est absolument saisissante. Voici un extrait de son article pour la Frankfurter Zeitung :

Marseille est un monde : l’aventure y est quotidienne, et le quotidien y est aventure. Ici, l’on peut vraiment être pris au dépourvu. Marseille est la grande porte qui ouvre sur le monde. Marseille est le carrefour des peuples. Marseille est l’Orient et l’Occident.

Suivez-moi sur les pas des voyageurs allemands pour en savoir plus sur les passages de Stefan Zweig et de Joseph Roth à Marseille >>>

 

Deux recueils des articles publiés par l’écrivain autrichien donnent un aperçu de la vie en Allemagne dans les années 1920 et 1930. Et de son exceptionnel talent d’observateur.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/une-heure-avant-la-fin-du-monde-cabinet-des-figures-de-cire-precede-d-images-viennoises-loin-d-ou_835314.html#dWGDT3iOc1I2ka2U.99